Trio piano, violoncelle, ténor le 10 juin 2022 à 20h

10 JUIN 2022 20H

TRIO PIANO, VIOLONCELLE ET TENOR

POETES ET MUSICIENS

 

Quand les poètes inspirent les compositeurs, cela donne des œuvres empreintes de lyrisme et de passion.  Trois jeunes interprètes, à la carrière déjà bien ancrée, vous convient à une rencontre entre poètes et musiciens au cours d’un concert qui vous fera voyager de Schubert à Purcell, en passant entre autres par Massenet et Jongen.  Ils alterneront les formes en trio (piano, violoncelle et chant) et en duo (piano-chant, piano-violoncelle et violoncelle-chant) pour une heure de plaisir musical et poétique partagé.

Infos pratiques:

Adresse: Rue de Grandsart, 13 à 1300 Limal

Date : le 10 juin 2022 à 20h

Entrée : 17€ (20€ le jour du concert)

Réservation vivement conseillée: dndr.asbl@gmail.com ou 0486 50 97 06



Au piano, Lionel Bams, issu des Conservatoires de Liège et Bruxelles, ainsi que de la Hochschule für Musik Saarbrücken (Allemagne).  Outre l'étude du contrepoint, de la fugue et de la musique de chambre, Lionel Bams se spécialise très tôt dans l’accompagnement de chanteurs.  Accompagnateur aux conservatoires royaux de Bruxelles et de Mons (Arts2), il se produit en concert lors de festivals (Les Heures Romantiques en Touraine, Les Journées Romantiques du Vaisseau Fantôme à Paris, Le Festival de Wallonie et le Festival van Vlaanderen) et dans de prestigieuses salles : à l'Opéra de Lille, à l'Abbaye de Royaumont, au Palais desA Beaux-Arts de Bruxelles, au Théâtre Royal de la Monnaie, à Flagey, dans la Maison Arsonic de Mons et à Nagoya (Japon).  Son répertoire de prédilection est le Lied et la mélodie du XIXe siècle, avec de nombreux récitals à son actif, mais également la musique de chambre dans diverses formations. Il a entre autres collaboré avec des artistes reconnus en formation de deux pianos et de sonate et a tout récemment fondé le Trio Triphylos avec lequel il s'est produit au Festival Mendelssohn de Bruxelles.  Défenseur passionné du répertoire belge de qualité, au disque, Lionel Bams a gravé pour le label Cyprès des oeuvres de musique de chambre et l'intégrale des mélodies d'Albert Huybrechts.


Au violoncelle, Alexandre Bughin, formé à l’IMEP, au Conservatoire Royal d’Anvers et à la Musikhochschule de Münster (Allemagne). Au cours de plusieurs tournées en 2017 et 2018, Alexandre Bughin a été membre de l’Orchestre des Jeunes de l’Union Européenne (EUYO), avec lequel il a joué sous la baguette de Vasily Petrenko, Manfred Honeck et Gianandrea Noseda à Londres, Amsterdam, Varsovie, Berlin, Dubai, Abou Dhabi, Ferrare, Bolzano, Grafenegg. En Belgique, il a été membre de plusieurs ensembles (Young Belgian Strings, Antwerpen Camerata, Les Basses de Bruxelles) et a joué au sein d’orchestres tels que Antwerp Symphony Orchestra, Opéra Royal de Wallonie, Opera van Vlaanderen. Comme chambriste, il a participé à de nombreux festivals en Belgique et à l’étranger (Été Mosan, Il pleut des cordes, B-Classics, Klara Festival, Festival Musiq’3, Grafenegg Music Gallery, Bolzano Festival Bozen, Festival Pablo Casals,…). Alexandre Bughin a remporté un premier prix au concours "Grand Prize Virtuoso" à Bruxelles (2019) ainsi que le prix spécial de "meilleur musicien belge" du concours. Enfin, ses activités variées l’ont amené dans les studios d’enregistrement : "Amour & andere probleme" (Benoît Mernier, Patrick Leterme), "Les Ogives" (Nicolas Paternotte, Philippe Cloes), "Cité Moderne" (Jimmy Bonesso) et "A Christmas Journey" avec les Chœurs de Jeunes de la Monnaie sous le label Cyprès (Aldo Platteau, Benoît Giaux). Par ailleurs, il a fondé le duo Anchor avec la saxophoniste Andrea Van Acker et est aussi l’initiateur d’un projet visant à faire découvrir au public les duos pour violoncelles d’Offenbach et le répertoire du 19ème siècle avec la violoncelliste Camille Ledocq. Enfin, il est membre de Glaise (Ph. Cloes, N. Paternotte, A. Bughin), pour lequel il intervient comme violoncelliste mais aussi arrangeur et compositeur. Leur premier album paraîtra chez Homerecords en novembre 2022. Alexandre Bughin joue sur un instrument anonyme italien de 1820.


Au chant, Guillaume Huybrechts, ténor.  D’abord membre de l’académie des Chœurs de La Monnaie puis de l’ensemble The New Baroque Times, Guillaume Huybrechts s’est produit sous la direction d’Alain Altinoglu et Dirk Vermeulen dans les oratorios de Berlioz, Fauré et Händel entre autres.  Lors de concerts de musique de chambre, il est apparu avec le pianiste Lionel Bams et le quatuor à cordes Scaldis dans un répertoire composé de Lieder et de mélodies.  Il a également chanté en tant que soliste pour des ensembles belges et néerlandais dans les oratorios de Mozart, Rossini et Saint-Saëns.  Guillaume Huybrechts est diplômé du Conservatoire Royal de Mons et de l’IMEP à Namur, où il a étudié dans les classes d’Axel Everaert, Elise Gäbele, Benoît Giaux et Françoise Viatour.  Il a en outre suivi des master classes en Autriche auprès du baryton Wolfgang Holzmair, aux Pays-Bas chez Margriet van Reisen et Sinan Vural, ainsi qu’à Bruges chez le ténor belge Teun Michiels.